2=MES ORIGINES FLUVIALES...

Publié le par Nadège

J'ai toujours aimé l'Eau... et pour cause !!!...
===================================================================

Née --au domicile-- d'une péniche au cours d'un transport de marchandises... un jour d'hiver 1956-57.... (pas en maternité !!!)...


 
Baptisée sur le Bateau-Chapelle "JE SERS" à Conflans-Ste-Honorine, dans les Yvelines (78)
 
Péniches tirées par les chevaux !!!... Que de kilomètres parcourus dans une journée !!!...
Et le poids de la péniche lourdement chargée, en plus du courant de certaines rivières à remonter !!!... Quelle pénibilité pour ces courageux animaux !!!...

J'avais "trois petits mois"... on m'embarque sur un bateau "motorisé", bien plus moderne... mais un "Citerne-Pétrolier" sur la Seine et Seine maritime... Tout petit bébé, je m'intoxiquais par les gaz toxiques des carburants transportés !!!


Quelques petits mois plus tard, Adieu le "Citerne-Pétrolier" pour respirer la vraie Nature... une autre péniche "motorisée" voyageant à travers toute la France Navigable ainsi que la Belgique, Hollande, Allemagne, Le port de Bâle en Suisse... à transporter, cette fois, toutes sortes de marchandises (sauf du toxique)... beaucoup de céréales et des fers !!!


+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Scolarité oblige, je quitte le bateau pour l'école... La plupart des enfants-mariniers entrent en internat (spécial mariniers-forains)... Personnellement, mon adorable Mamy paternelle, retraitée-batellerie, m'a "élevé" pendant mes années scolaires, en m'inscrivant à l'école de son quartier !!!...

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

À 20 ans, la coutume exigeant (ou presque !!!) le mariage entre mariniers, je m'embarque donc, le lendemain du mariage sur une autre péniche avec mon mari... Nous devenions, à notre tour, Marinier-Artisan ou Artisan-Batelier... et continuer le Transport-par-Eau, à travers les mêmes pays... notamment pour les grands transports Amsterdam-Avignon, par exemple... Mon lieu favori : LA SAÔNE !!!!!!!

Ce "spitz" type Freycinet mesure 38,50 m. sur 5,06 m. pour 300 tonnes de marchandises maxi.



+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++




Pour Moi, la Navigation se termina en 1987... grave chute commerciale pour les transporteurs fluviaux... On a choisi, comme énormément de confrères à cette époque-là, de se recycler sur une autre profession..... mais pour moi, aujourd'hui en 2009, à la bonne cinquantaine, la nostalgie de l'Eau et du voyage fluvial me revient...













Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bruno 16/09/2010 18:09


Félicitations pour votre blog. Si vous souhaitez un échange de lien pas de problème. Je suis capitaine au port de Briare, si vous passez par là, vous serez la bienvenue.


Patrick JOIN-LAMBERT (FLUVIAL) 16/09/2010 11:05


Votre "appel à commentaires"sera mis sur le "blogging" quotidien de FLUVIAL à midi (http://www.fluvialnet.com/murmures). Continuez, surtout ne vous découragez pas !
Ah, au fait, la photo d'un pêcheur sur une barque (archives de juin - Joigny) n'a pas été prise sur l'Yonne mais au pied du pont de la Vinade à l'entrée de Bassac, sur la Charente... (cf guide
Fluviacarte de la Charente, p76). Très fluvialement, bien sûr. PJL


marcel 28/07/2010 07:17


j'adore aussi les canaux j'y suis pratiquement tous les jours bonne journée
Marcel


Pierre Delphin 05/10/2009 07:11


Quelle belle nostalgie la vie sur l'eau.
Même l'inconfort devient un paradis.
Pierre


Alain Pascal 04/10/2009 10:08


Bonjour Nadège,

Belle histoire!
Que de nostalgie dans ce vécu.
On comprend mieux le besoin des mariniers-bateliers...
La difficulté de quitter la profession malgré les difficultés.
L'impossibilité pour beaucoup d'entre eux de vivre comme les gens d'à terre...
Un jour pour toi, le retour à bord d'un habitat fluvial ?

Très agréable de revenir à chaque nouvel article sur ton blog.
Merci de nous offrir un peu de ta passion...

A bientôt,

Alain.