14-CANOË EN SAÔNE

Publié le par NADÈGE

LA JOIE DE PATAUGER... LA FRAÎCHEUR DE L'EAU...
en juillet-août 2007 & 2008.




ÉCRIRE UNE POÉSIE, C'EST PRENDRE LA PAGAIE.
EN CANOË, ON VOIT PASSER LES PAYSAGES,
DÉFILER LES IMAGES, LES IDÉES, LES VISAGES.
ON VISITE, ON VOYAGE, ON RECHERCHE UN PASSAGE
QUI VOUS LAISSE HORS DU TEMPS, ET QU'ON NOMME UNE PLAGE.
SI ON OUBLIE LES HEURES, C'EST QUE TOUT N'EST ""PAS GAI"".
YANNICK
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



 





 
La copine et Moi... en détente-fraîcheur... Hyper Cool !!!


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




--  Arrêtes de ramer, t'attaques la falaise !!!

................... Sur la saône, c'est plutôt :

--  Arrêtes de ramer, t'es sur le sable !!! 

(deux films comiques de 1979)







..........................................................................................
 

 En fin d'après-midi d'été, après une chaleur accablante nous paralysant dans nos demeures; quelques petits pataugeons de fraîcheur, dans le calme de la paisible rivière, nous procuraient (la voisine et moi), soudainement, un certain bien-être... ... ...


 

    

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Surtout n'arrêtes pas de ramer !
Bisous - Monelle
Répondre